Un minimum d’anxiété pourrait aider à réussir

- 15:00 - Auteur :UdeMNouvelles - Nouvelles

Selon une nouvelle étude dirigée par Frédéric Nault-Brière, professeur à l’École de psychoéducation, les élèves très peu ou trop anxieux au début du secondaire sont à risque de décrochage.

Lire l'article sur UdeMNouvelles

Partager :
  • Envoyer
  • Imprimer